Pourquoi la pression est si forte

Publié le par AurelieEmmaman

Pourquoi la pression est si forte

Je ne suis pas qu'une maman blogueuse, je suis une maman qui bosse, qui blogue et qui aime son chéri et son baby.

Dans tout les métiers il y a des préjugés, dimanche nous en parlions justement avec les copines. Les fonctionnaires, c'est bien connu ils ne font rien, ils sont tout le temps en grève. Les mamans au foyer en prennent aussi pour leur grade, être maman au foyer c'est souvent synonyme de feignantise. Voilà le genre de préjugés que l'on peut entendre et avoir. C'est sans connaître l'envers du décor.
Et bien dans mon métier c'est pareil.

Les moniteurs auto école ne font rien de leur journée a part poser leur "séant"(pour être polie) sur le siège de la voiture. C'est pas compliqué de faire ça, c'est pas fatiguant, tout le monde peut le faire.
Je mets au défi ceux qui me disent ça. Essayer de conduire 10h d'affilé sans faire de pause! Déjà rien que ça.

En plus d'être concentré pendant 10h, il faut aussi faire passer un savoir, apprendre des choses à l'élève, faire en sorte qu'il ne nous arrive rien (parce que contrairement a ce qu'on peut croire, ce ne sont pas forcément les auto écoles qui conduisent mal-parce qu'on est là). Je ne compte plus le nombre de fois que j'ai frôlé l'accident a cause de conducteurs qu'on peut comparer à Schumacher (en pire), a cause de ceux qui conduisent sans penser aux autres, a ceux qui conduisent en écrivant des SMS...je m'arrête là, la liste est longue. Bref, contrairement aux apparences, c'est un métier fatiguant.

Et puis il y les cours de code, il faut se tenir à la page, parler pendant une heure non-stop devant un auditoire parfois peu réceptif (merci aux téléphones portables).

Il y a un mois, j'ai été faire ma visite médicale à la médecine du travail. L'infirmière m'a posé cette question:
"Est ce que vous ressentez la pression dans votre travail?"
Et moi de répondre "bien sur!"
Ça l'a surprise, elle est resté quelques secondes sans rien dire puis "ah?! Pourquoi?"
La réussite pardis! La réussite, cette chose qui fait qu'on n'a pas le droit à l'erreur, qu'on doit être au top tout le temps, qu'on doit faire notre maximum pour qu'ils décrochent leur précieux sésame. Nous ne sommes pas des machines... Nous travaillons pour la réussite "chez nous". Et ça paye! 75% de réussite au permis à l'année contre 51% au niveau national. Mais il faut les maintenir ces 75%, coûte que coûte. A nous de choisir les candidats les plus aptes à l'avoir du premier coup. Et si le taux de réussite baisse, que se passe t'il? Il ne se passe pas grand chose a proprement parler, et d'ailleurs certaines auto écoles s'en fichent, mais ce qu'il faut savoir c'est que plus l'auto école a de réussite et plus le nombre de place d'examen le mois suivant est grand. Nous avons en moyenne 60 places par mois, c'est énorme! Il faut maintenir ce chiffre. Et puis, l'autre pan du décor c'est le patron qui soit, gueule, soit fait la gueule. Pardonnez moi ces termes grossier mais c'est ça.

Il faut faire avec, mais j'espère que maintenant, vous qui m'avez lu, vous verrez d'un œil différent mon métier.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans Chronique de monitrice

Commenter cet article