Le séjour à la maternité

Publié le

A vrai dire je ne l'ai pas très bien vécu. Moi qui me faisait une joie de me retrouver avec mon bébé, cet "après accouchement" m'a paru bien triste, long et inutile. J'en suis déçue.

Au départ, je me disais que j'allais pouvoir faire connaissance avec mon bébé, tranquillement. Ce fut sans penser aux nombreuses visites qui, bien sur, m'ont fait énormément plaisir, mais qui en quelque sorte me prenaient du temps, cela signifiait du temps en moins avec mon bébé.
Je ne me suis pas sentie maman tout de suite, ce n'était pas évident pour moi, il me fallait du temps pour apprendre a être maman.
A cela s'ajoutait la difficulté a la nourrir. Emma, bébé RGO, diagnostiquée à 2 mois, ne mangeait pas bien. Et moi je me posais un tas de question, je culpabilisais.
Je pensais aussi qu'il était important d'être en contact physique avec elle. Pas de peau à peau à la naissance, le contact physique m'a manqué. Je voulais aussi que ma fille, à qui je n'avais pas beaucoup parlé dans mon ventre, apprenne a reconnaître ma voix et celle de son papa. Difficile...
Ma fille est née le week end de pâques, avec un jour férié, l'effectif était réduit a l'hôpital, j'ai vu défilé un grand nombre de personnes ->puéricultrices, auxiliaires de puériculture, sages femmes,gynécologues...
Des questions en suspens, des interrogations et aucunes réponses.


Et cette saleté de baby blues, c'était le pompon!
Le baby blues, c'est quand tu te sens triste, en permanence; tu pleures pour rien. Il n'y a aucune raison de pleurer mais les larmes viennent toutes seules. Mes parents, mon frère avec sa femme et mon neveux sont venus nous voir d'assez loin, et quand ils sont reparti, j'ai senti en moi une profonde tristesse. Moi qui avait eu plein de visites, vu plein de monde, je me retrouvais toute seule avec ce petit bébé, j'étais perdue.

Puis finalement, le baby blues est passé comme il est venu au bout de quelques jours, nous nous sommes retrouvés tout les trois chez nous, et cela m'a fait un bien fou.

Comment faire pour que "l'après" se passe mieux?

Et vous, comment avez vous vécu votre séjour à la maternité? Avez-vous limité les visites?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans Etre parent

Commenter cet article