Ces petits plaisirs de parents

Publié le par AurelieEmmaman

eC'est bête mais il y des choses, quand on est parents qui nous font plaisir. Très plaisir même. Ce sont des trucs bêtes, de broutilles mais qui comptent tellement. Nos enfants nous en font voir de toutes les couleurs, mais on les aime tellement. Tellement que certains gestes, certaines étapes deviennent de grands évènements, on pourrait même sonner le clairon pour ça. Pour ma part, j'adore la voir évoluer, changer, grandir tout simplement.

                                            

Tenir un crayon et écrire. Écrire c'est un bien grand mot pour décrire les espèces de traits sur la feuille, ou sur la nappe. T'elle une mère indigne je laisse ma fille tenir un stylo (a bille s'il vous plait) dans sa main sans enlever la nappe, donc forcément arrive ce qui doit arriver, ÇA DÉBORDE!!!!

Faire des bisous et des calins. Nous sommes très tactiles chéri et moi, enfin surtout lui. On attendait le bisou comme si on attendait le Messi! Et enfin, il y a un mois, il est arrivé le bisous qui pète. Bah oui, un bisou qui ne pète pas n'est pas un vrai bisou. Lui reste plus qu'à viser notre joue et c'est bon. La semaine dernière, je lui montré le bisou esquimau ou bisous de nez, moi je l'appelle "bisou nez nez", c'est celui ou on frotte nos nez. Il n'y a que moi qui bougeait ma tête et hier, ô joie, la demoiselle a bougé aussi sa tête. Une petite victoire une!

 Manger "à peu près" proprement où du moins ne pas s'en mettre dans les cheveux, sur les pieds, dans le cou. On y est arrivé. J'évite quand même de lui donner des gâteaux aux chocolats, du style granola/pepito, je préfère ne pas prendre de risque.

Prononcer des mots. Je n'ai pas toujours le décodeur des pleurs de mon bébé, donc dès que j'entends un semblant de mot, je fais la danse de la joie "répète, tu as dit quoi? MANGER???" Mais elle ne répète jamais... C'est quand même drôlement mieux quand on arrive a se comprendre. Par exemple ce soir, j'avais donné à Emma un crayon qui était rangé en hauteur. Chéri est rentré du travail à ce moment là, elle était a côté de l'endroit ou on range le crayon en râlant. Il ne comprenait pas ce qu'elle voulait, il voulait la porter, elle s'est mise à hurler. En fait, c'est que tout simplement elle voulait nous donner le stylo pour qu'on le range à sa place. Il nous a fallut quelques minutes pour comprendre.

Passer une soirée sans bébé. C'est pouvoir se retrouver en tête a tête, (essayer de) penser à autre choses qu'aux couches, biberons. Ce qui fait plaisir c'est quand papy et mamy proposent de garder Emma. Ce n'est pas souvent mais ça fait du bien.

Avoir la conscience de son corps et de ce qui s'y passe, pour nous tellement logique mais nous sommes pourtant passés par cet apprentissage. Je veux parler de la propreté. On en est encore loin mais j'aperçois les prémices de cette période tant redoutées par les parents. On m'avait dit "essayé de la mettre sur le pot" sauf qu'elle pleurait dessus, donc stop! Je ne force pas. Et c'est tout naturellement que ce soir, ma fille est venue vers moi pour me dire (me montrer) qu'elle avait fait dans sa couche. Pour la premier fois, j'ai compris qu'elle avait eu conscience de faire ses besoins. Et bien moi, j'étais trop fière!!! Maman gaga, maman débile mais j'aime ça!

 

Ces petits plaisirs de parents
Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans Etre parent

Commenter cet article