Etre maman, quand tout va de travers

Publié le par AurelieEmmaman

L’ambiance à la maison s’est beaucoup dégradée depuis plusieurs jours, peut être plusieurs semaines. Je ne sais plus à partir de quand tout à pris une tournure différente. Habituellement, je suis plutôt de genre à piocher ça et là les petits bonheurs du quotidien. Un sourire de ma petite et un câlin de ma grande me rendent heureuse. Un bon repas, un balade me ravissent. Mais voilà, mon esprit ne raisonne plus comme ça et c’est le négatif qui vient d’emblée au premier plan.

 

Cette impression que tout va de travers.

 

Etre maman, c’est la chose la plus belle pour moi. C’est ce qui m’a rendue plus sûre de moi, plus femme, plus mûre. C’est ce qui m’a fait grandir, c’est ce qui me fait vibrer. Etre maman, c’est beau mais ce n’est pas que ça. C’est aussi le doute à longueur de temps, les angoisses, les peurs, les questionnements. Mon cerveau tourne à toute vitesse, il ne gère plus. Il est arrivé à saturation.

J’ai deux petites filles qui jouent ensemble. Toutefois Emma ne prend pas vraiment soin de sa petite sœur. Elle sait qu’elle n’est encore qu’un bébé mais elle ne fait pas autant attention à elle que ce que j’aurais pensé. Il arrive qu’elle la fasse tomber, qu’elle lui fasse mal parce qu’elle ne fait pas attention à ce qu’elle fait. Et c’est des « non, prend pas mes jouets » à longueur de journée. Elle est où l’entente si belle qui unit deux sœurs. Je lui répète souvent que nous sommes une famille, que nous nous aimons tous très forts et que l’on doit faire attention les uns aux autres. Ma bébé, elle, est dans cette période compliquée du manque d’autonomie. Elle me sollicite beaucoup, ce qui me laisse moins de temps pour sa sœur. Elle veut que je l’aide à marcher, elle veut grimper sur mes genoux, elle râle de ne pas réussir ce qu’elle entreprend.

 

Du temps pour moi.

 

Tout ça me donne l’impression de ne plus avoir de temps pour autre chose. Je n’ai plus de temps pour moi. Je suis une personne à part entière, je ne suis pas qu’une maman. En temps que personne, j’ai besoin de sortir, j’ai besoin de parler avec des adultes, j’ai besoin de rire, j’ai besoin d’aller faire des courses sans enfants. J'ai besoin de manger autre chose que des pâtes et des knackis, j'ai besoin de regarder autre chose que la chaine de dessin animé. J'aimerais écrire un billet ici sans avoir ma petite qui veuille monter sur mes genoux et toucher à l'ordinateur. Je veux me trouver des occupations, une passion, j’ai besoin d’avoir quelques minutes par semaines pour moi. Rien que quelques minutes.

Je ne les ai plus. Je veux vibrer, je veux voir de beaux paysages, je veux pouvoir faire des projets de vacances à la montagne, je veux pouvoir partir à l’improviste. Je veux vibrer ma vie. Je veux vivre ma vie de femme et de maman. Je veux amener mes filles découvrir de nouvelles choses.

 

J’ai craqué.

 

Ces dernières semaines je ne me reconnais plus, je suis trop fatiguée. Je travaille trop, je suis trop sollicitée à la maison et au travail. Je ne peux plus tout être à la fois. Maman, mon plus beau rôle. Ce rôle tellement difficile par moment. Je ne regrette pas mes enfants, l’amour qui nous lie est immense mais il faut que quelque chose change pour que toute la famille soit heureuse.

Etre maman, quand tout va de travers
Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans Ma vie de maman, Maman, Humeur

Commenter cet article

areka 04/09/2016 06:51

NE t'inquiète pas ce genre de situation quasi toutes les mamans le vivent . (à commencer pas les notre ) c'est pas simple , et il faut savoir philosopher . Peut-être faire le dos rond quelques temps . L'autonomie des enfants arrive . En revanche faire des courses seule ? faudra attendre bien plus longtemps .
La maternité est aussi un don , il faut accepter ses imperfections et ses ratages ..
Bon courage

Ogresse&cie 10/08/2016 10:59

Ton billet arrive en plein coup de mou de mon coté. Etre maman tu as raison cela prend beaucoup de temps et d'energie. Les petits bonheurs du quotidiens ça requinque mais parfois la fatigue prend le dessus, et c'est bien normal.

Aurélie Emmaman 10/08/2016 13:07

Je crois que la fatigue y est pour beaucoup, on sous estime parfois tout ça! Courage à toi, j'espère que tu vas réussir à surmonter ce petit coup de mou. Bises

elisa 09/08/2016 11:50

ohhh ma belle plein de courage :(:( en effet ça doit être très dur, très souvent quand je pense à BB2 plus tard j'ai un peu peur de ça. je me dis "et si BB1 est dur avec le deuxième, comment je pourrai tout gérer en même temps ? déjà qu'avec un je me retrouve souvent la tête sou l'eau". n'hésite pas à aller consulter quand ton homme est là ou rien qu'à aller te faire faire un petit massage, ça peut déjà être le début d'un mieux être ! des bisous

Aurélie Emmaman 10/08/2016 13:08

Je pense que lorsque Sushi sera un peu plus grande tout ira mieux. Je limiterai moins les sorties pour cause de sieste, on pourra faire plus de choses. Puis il faut que Emma grandisse aussi et apprenne à faire attention à sa soeur...

Die Franzoesin 09/08/2016 11:39

Tu as très bien décrit ce que nous ressentons toute de temps en temps (en tout cas je crois) avec la difficulté pour toi d'avoir deux enfants. Si ça peut te rassurer ma sœur et moi nous chamaillions énormément enfant et mes parents n'en pouvaient plus ! Mais adulte nous sommes inséparables... C'est peut être donc juste une phase inévitable ? Courage !

Aurélie Emmaman 10/08/2016 13:10

Moi, ce qui m'embête ce n'est pas tant les chamailleries, c'est plus le fait de faire mal à sa soeur, de la faire tomber... C'est quelque chose qui me fait tellement mal au coeur. Sushi n'est pas stable encore meme si elle marche le long du canapé ou de la table basse, mais Emma pense que c'est acquis. Elle me dit " c'est bon maman elle est grande, elle marche". Il faut répéter, il faut que le temps passent, il faut qu'elles grandissent, il faut que je me repose. La fatigue y est pour beaucoup...

GToch 09/08/2016 10:41

Une pause s'impose et tu l'as bien compris.
Il est temps de prendre un rdv chez le coiffeur, chez l’esthéticienne... Bref, un truc d'une ou deux heures juste pour toi !
Faire marcher ton réseau pour trouver une "babysitter", pour sortir avec ton homme ! En général une soirée est bien plus facile au début car elle n'a rien à faire à part être présente chez toi au cas où l'une des deux pitchounes se réveille ;)
Ici nous avions notre ancienne voisine, maintenant c'est la grande sœur d'une copine de Pilou1... Elles étaient toutes les deux dans mon lycée, mais ça c'est une coïncidence ;) Elles ont toujours été très sérieuses, les enfants les adorent et pour Nous c'est super pratique !!!

Bref, plein de chose existe, il te faut trouver ce qui te/vous correspond.
Un nouveau cap, une nouvelle organisation... Bon courage, mais tu vas y arriver !

Lau and the girls 09/08/2016 10:03

Ooooh ton message me déchire le coeur. Je comprends tellement ce que tu ressens. Je vis les mêmes phases en ce moment avec mes 2 filles. J'ai la chance d'avoir un échappatoire, puisque je bosse à temps plein. Mais le peu de temps que je passe avec elles, les soirées, les week-ends ou les vacances, j'en arrive parfois à me demander ce que je fais là. Cris, disputes, pleurs... la petite peut chouiner des heures durant. Et le papa comme moi avons les nerfs à vif de ne pas la comprendre. De ne plus pouvoir profiter de moments simples à 4. Elles grandissent, et la plus petite, en grosse crise d'indépendance, vient enfin de faire ses premiers pas (à 17 mois, il était temps :)) donc j'espère que cela va se calmer. Parce qu'à ce rythme-là, j'ai peur que notre famille ne tienne pas le coup. C'est déchirant de dire ça, mais c'est ma plus grande crainte. Et pourtant, Dieu sait qu'on s'aime tous les 4 <3

Clarisse 09/08/2016 09:45

Courage! Et serrons nous les coudes car je ressens la même chose. A l'instant où j'écris ce commentaire, Bébé fait la grève de la sieste et pleure dans son lit alors que la sieste justement, c'est le seul moment pour moi justement de vivre ma vie comme tu le dis! Et puis j'espère que ça ira mieux entre tes petites, avec le temps ça va toujours mieux :)

Maëline 09/08/2016 09:14

Courage ma jolie, tu en as pris conscience et cest deja enorme. Cest normal davoir aussi besoin de souffler et de se retrouver. Bisous

Quatre enfants 09/08/2016 08:45

Ne t'inquiète pas, ça va passer. On a toutes des phases de moins bien. Achete toi quelque chose qui te fais plaisir, fais toi un cine en laissant les filles 2 heures à quelqu'un, bref un peu d'oxygène pour toi le temps de retrouver ton souffle, tu verras, la joie de voir tes enfants grandir gagne toujours sur le blues des mauvais jours ;)