J'étais contente de reprendre le travail mais...

Publié le par AurelieEmmaman

Lundi matin je suis partie au travail, contrariée. Non pas en raison de la reprise post vacances mais plutôt après avoir déposé mes filles chez la nounou et avoir vu sa mine déconfite et son ton peu aimable.

Je comprends tout à fait qu’on ne soit pas en forme H24, je comprends qu’elle aurait préféré rester au lit tout comme moi. Elle avait peut être mal au dos, mal à la tête ou ailleurs… J’ai laissé mes filles, je n’étais pas sereine. Je m’attendais forcément à ce qu’elles passent une mauvaise journée et ce fût le cas.

Cette semaine, il n’y a que mes filles chez elle. La petite ne jouant pas avec la grande et inversement (pas toute la journée...), forcément elles s’ennuient une peu chacune à leur façon. Emma aime être entourée, c’est comme ça depuis longtemps. Et Sushi, qui est en pleine période du « je veux me mettre debout, je veux me déplacer sur mes jambes », ne peut trouver de soutien là bas car ses soucis de dos l’empêche de se baisser pour pouvoir lui tenir les mains. C’est donc assez limité.

J’ai des petites filles vives, qui n’aiment pas être inactives (comme beaucoup d’enfants), qui ont besoin de bouger, de se dépenser, qui ont besoin de contact avec les autres. J’ai deux petites filles qui ne tiennent pas en place. C’est comme ça. Et la nounou… ne s’occupe pas d’elles comme moi. C’est la nounou me direz-vous c’est normal. Elle a plein de qualité mais sur ce coup, je ne la soutiens pas.

Elle a bien dit à Emma : « il va falloir jouer toute seule, il n’y a personne d’autre cette semaine ». Là, j’ai compris que ça l’embêtait, parce que dans une semaine commencent ses vacances, à elle.

Je n’aime pas avoir cette impression. Je n’aime pas partir au travail dans ces conditions là. J’ai retrouvé mes filles le soir. Ma grande est venu se plaindre à moi, elle avait mal au doigt en s’étant tiré une petite peau autour de l’ongle. Pourquoi ne l’a t’elle pas dit avant ?

Ma petite était par terre, 4 pattes oblige, en train de pleurer. Je me suis demandée si elle s’en était vraiment occupée. Elle a même pris la température de sushi, pour voir si la fièvre pouvait expliquer ses pleurs. En fait, elle voulait simplement qu’on la porte un peu ou qu’on la fasse marcher. Vivement qu’elle marche pour de bon !

Si la suite de la semaine se passe ainsi, cela risque d’être dur.

J'étais contente de reprendre le travail mais...

Commenter cet article

La santé naturellement 29/07/2016 21:30

J'ai été ass mat et c'est vrai qu'il y a des jours où ce n'est pas évident.

Aurélie Emmaman 29/07/2016 21:39

Voila, je comprends que ça ne soit pas évident tout les jours. Elle travaille beaucoup, le samedi aussi donc bon. Je crois qu'elle était très pressée de pouvoir souffler un peu.

Maman Mammouth 29/07/2016 08:18

Oh... :-(

Je suis ass mat et c'est vrai, il y a des jours de moins bien c'est normal. Mais notre métier c'est de nous occuper des enfants, eux n'y sont pour rien si on a des soucis, mal quelque part, mal dormi... On peut le leur expliquer afin qu'ils comprennent pourquoi on peut à certains moment être moins disponibles...
Mais pour moi, si ça nous empêche de faire un jeu avec les enfants, de chanter, de leur mettre de la musique, de leur sourire... et bien autant être honnête avec soi et se mettre en arrêt (oui je sais après les parents sont embêtés... c'est pas simple...)

J'espère que ce n'était qu'un jour et que tout ira mieux par la suite <3

Aurélie Emmaman 29/07/2016 21:42

Pour moi, c'est une nounou que je qualifierais de "à l'ancienne". Elle s'en occupe mais pas autant que certaines. Emma avait déjà passé énormément dans le parc à l'époque, je me doutais que pour Sushi, ça se passerait un peu de la même façon. Je crois qu'elle n'avait plus envie, cette semaine, j'ai bien vu qu'elle n'en pouvait plus.
La semaine est finie, je suis allée chercher les filles ce soir, c'est limite si elle me pousse pour que je sorte Lol (ils partent en vacances dès ce soir).
J'espère qu'elle sera plus "sympa" à la rentrée ^^.