Ma première vraie fête des mamans

Publié le par AurelieEmmaman

Quand je dis première fête des mères, je veux parler de celle que l'on prépare la première année d'école, en petite section de maternelle. Les années qui ont précédées, j'avais le droit à un cadeau mais venant du papa. Ce n'est pas une tradition chez moi et je fais partie de ceux qui pensent que ce n'est pas au papa de faire un cadeau. Ceci est un autre débat.

L'homme tenait à m'offrir un petit quelque chose car c'est ce qui se fait dans sa famille. Soit, refuser un cadeau, jamais!

Cette année, j'attendais impatiemment ce moment où ma petite fille, mon première bébé allait me réciter le petit poème qu'elle répète depuis quinze jours avec ses camarades et la maîtresse. Elle a tenu sa langue, jusqu'à aujourd'hui (vendredi). C'était trop long d'attendre jusqu'à dimanche, pour elle comme pour moi. Et pourtant elle m'en a parlé. Qu'elle était mignonne!

Je savais que quelque chose se tramait. Mais il fallait lui répéter que ce n'était pas pour maintenant! Sinon, elle aurait vendu la mèche depuis plus de quinze jours.

Nous sommes rentrés de chez nounou, à 19h30. Je crois qu'elle avait un peu oublié qu'elle avait quelque chose de précieux dans son sac.

Dès qu'elle l'a vu, elle n'a pu s'empêcher de me dire ce que le petit paquet qu'elle avait confectionné contenait. Un collier, le fameux collier!

Ce n'était pas un collier de nouilles mais il est tout aussi joli. En fait, ce n'est pas l'objet qui compte mais le fait qu'elle ait mis tout son coeur pour le préparer. Elle m'a dit en plus de ça, qu'elle avait elle même choisi les couleurs. Des couleurs que j'aime et qu'elle aime! C'est peut être pour ça qu'elle m'avait demandé il y a quelques jours quelle était ma couleur préférée.

C'était la meilleure fête des mamans! C'était ma première vraie fête des mamans.

Ma première vraie fête des mamans

Commenter cet article