Cette fusion que j’aime tant

Publié le par AurelieEmmaman

Mon congé maternité va prendre fin dans quelques jours après un peu plus de deux mois avec mon bébé. Emma allant à l’école, le matin et chez la nounou quelques après midi, je passe de longs moments avec ma petite Sushi. Le papa travaille, c’est donc moi principalement qui m’occupe d’elle. Lui le fait mais le soir quand il rentre ou le dimanche.

Je suis une maman qui aime la proximité avec son bébé, j’aime la sentir contre moi, près de moi. Je réponds à ses besoins, je suis sa maman. Ces moments là ne se présenteront plus jamais, je n’aurais plus d’autres bébés. Je cajole tout ce que je peux pour ne rien regretter et pour pouvoir profiter de ma vie de femme par la suite sans repenser à ces moments.

Dès la maternité, je l’ai prise avec moi dans le lit. Elle n’a presque pas dormi dans son berceau, uniquement la journée lorsqu’elle s’endormait sur moi ou son papa, nous la posions pour qu’elle soit tranquille et bien installée.

Les trois premières semaines après notre sortie de la maternité, elle a presque exclusivement dormi sur moi ou à côté de moi blotti au creux de mon bras.. Nous n’avions pas trouvé la solution pour qu’elle dorme autrement. Je devais le faire, cela ne pouvait pas être autrement. Puis mademoiselle a accepté de dormir seule mais uniquement sur le ventre, une position qui soulageait ses maux de ventre et son besoin de contact.

Je l’ai porté dans l’écharpe mais tant que ça, moins que sa sœur. Je l’ai porté tout contre moi pour faire quelques courses parce qu’elle pleure dans le landau ou le cosy. Elle a le droit de ne pas apprécier être dedans.

Je ne la laisse pas pleurer longtemps, je ne peux pas. Je vois bien que lorsqu’elle pleure, ce n’est pas un caprice, ce n’est pas pour me faire tourner en bourrique mais parce que quelque chose ne va pas. Elle ne pleure que rarement, elle pleure quand elle a faim ou qu’elle veut dormir, elle pleure aussi quand elle a mal ou quand elle veut simplement être sur moi. Mon petit bébé a besoin de moi et j’ai aussi besoin d’elle.

J’aime cette fusion que l’on a et c’est pour cela qu’il me sera difficile de la laisser chez l’assistante maternelle.

Ma fille, je la connais par cœur. Elle non. Elles vont apprendre à se connaître mais cela prendra un peu de temps. Que fera t’elle quand elle pleurera ? La portera t’elle comme je la porte ? Lui donnera t’elle la même attention que je lui porte ? Ce sont des questions dont les réponses me sont encore inconnues. Mais je sais que tout se passera bien, comme pour sa sœur.

Mon petit bébé ne restera pas un bébé, je profite de tout ces instants précieux tant qu’il m’est encore possible de le faire.

Cette fusion que j’aime tant
Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans Ma vie de maman, Sushi, Maman

Commenter cet article

Aly Nat 04/01/2016 22:27

Très jolie article, je viens de découvrir ton univers plein d'amour. Bonne reprise et c'est vrai que c'est dur de devoir laisser ses bébés.

Maristochat Bellemam 04/01/2016 13:42

C'est joli ta façon d'en parler. C'est positif quelque part de savoir que c'est le dernier, cela permet d'en profiter !

Emma June 04/01/2016 13:31

Ce sont des moments uniques qui ne se présentent qu'une fois donc en profiter à fond, sans complexe et sans a priori pour ne rien regretter, tu as bien raison! Bon câlinage :-)

elodie 04/01/2016 10:03

Profite tu as raison y a rien de mieux <3