Ma grossesse idéale

Publié le par AurelieEmmaman

Maintenant je peux le dire et surtout envie de le dire:

j’ai aimé être enceinte

Je ne pensais pas pouvoir le dire un jour au regard de ma première grossesse. Elle n’était pas pathologique mais je n’ai pas apprécié cette période de ma vie. Mon corps était devenu trop douloureux et cette douleur a pris le dessus sur le reste.

J’étais loin de l’image de la femme épanouie parce qu’elle porte la vie. Même si on me disait que j’étais belle enceinte, je ne l’entendais qu’à moitié. Je n’arrivais pas à m’aimer, à me trouver jolie, à aimer ce nouveau corps déformé. Je n’acceptais pas de changer. J’avais également beaucoup de douleurs ligamentaires, des douleurs intercostales qui m’obligeaient à dormir avec un coussin sous le dos pendant 2 mois, et d'affreuses nausées.

Alors bien sur chaque grossesse est différente et a son lot de maux.

Je m’attendais à revivre plus ou moins la même chose.

 

Il aura fallut 3 ans environ pour que l’envie d’une seconde grossesse apparaisse. Tout un cheminement dans mon esprit pour la vivre différemment et pour accepter que mon corps change.

La première grossesse, c’est l’inconnu et beaucoup de questions. J’avais peur de la fausse couche, peur de perdre mon bébé en cours de route. J’étais angoissée en permanence et je n’arrivais pas à lâcher prise. J’attendais chaque échographie pour être rassurée.

La deuxième grossesse, c’est différent. C’est marcher dans un sillon déjà tout tracé. Reconnaître les signes qui rassurent. J’ai laissé faire les choses, n’attendant rien des échographies si ce n’est de s’assurer que bébé grandissait correctement. Je ne pensais pas au pire. J’ai été suivie par de super sages femmes qui ont su m’écouter, m’entourer. Et puis je ne pensais pas qu’à ça, il fallait aussi que je m’occupe de ma grande fille. J’ai savouré tous les petits instants de bonheur.

J’ai aussi gouté aux maux de la grossesse tel que les jambes gonflées, les fourmillements, les remontées acides, les contractions, la fatigue. Plus la grossesse avançait dans le temps et plus cela devenait difficile. Je ne m’en plaignais pas beaucoup. C'était le prix à payer pour avoir ma petite fille.

Pour ma part, les deux grossesses ont été belle et bien différentes. 

Maintenant mon corps n'est clairement plus le même, mon ventre est détendu et ma peau n'en parlons pas! Je n'ai pas encore perdu mes kilos de grossesse, il m'en reste 5. Encore une fois j'accepte ça parce que j'ai la chose la plus belle au monde, deux petites filles que j'aime plus que tout.

C'est ÇA le plus important! 

Ma grossesse idéale

Commenter cet article

Christelle 08/04/2016 01:40

Quel joli post !

Aurélie Emmaman 10/04/2016 18:42

Merci :-)

maristochat Bellemam 01/12/2015 13:28

Ca fait du bien de lire cela...

Aurélie Emmaman 10/04/2016 18:42

oups je ne réponds que maintenant. Merci :-)

Linethduquebec 26/11/2015 17:59

Merci pour ce joli article qui me redonne un peu d'espoir de retrouver un jour l'envie d'un deuxième bébé suite à une fin de grossesse accompagnée de douleurs.

Aurélie Emmaman 27/11/2015 11:13

Je t'en prie :-) Peut être que mon état d'esprit à joué aussi, je ne saurais dire... Mais ce qui est sûr c'est que deux grossesses ne se ressemblent pas :-) J'espère que tu vivras une belle 2ème grossesse quand le moment sera venu :-)

Lorelei 26/11/2015 14:13

eh bien moi je n'ai aimé aucune de mes deux grossesses même si je n'ai rien eu de grave, j'avais hâte que bébé arrive! et s'il avait pu arriver sans que je sois enceinte c'était bien aussi. Enfin y'a quand même des trucs sympas, les échos, les premiers coups, les débats (disputes) pour le choix du prénom, les achats.....lol
bizzz

Aurélie Emmaman 27/11/2015 11:14

Ce n'est pas une partie de plaisir la grossesse, même si on entends partout que c'est épanouissant ... C'est vrai que ces moments là sont top :-)