Il y a ce qu'on montre mais aussi...

Publié le par AurelieEmmaman

Avec les années j'ai appris à me méfier de ce que les réseaux sociaux me montrent mais aussi à me protéger de tout ce qui peut circuler dans les médias. Des horreurs défilent, les actualités sont partout et c’est normal mais j’ai toujours essayé de me forger ma propre opinion, loin de la pensée générale.

Les gens montrent leur vie et je montre aussi la mienne. Des morceaux, des bribes. 

Depuis que j'ai ouvert le blog en 2013, je m'expose sur la toile tout en essayant de ne pas tout montrer. Ma vie m'appartient. C'est une des raisons pour lesquelles je montre le moins possible ma fille.

J'ai donc choisi de montrer certaines choses mais j'ai surtout choisi de ne pas me focaliser sur le négatif. Je ne veux plus me prendre le chou avec mon corps ou mes complexes, j'ai 32 ans et je m'accepte enfin. De nature pessimiste, il était temps que j'agisse et j'ai choisi de penser de manière positive laissant les vilaines choses de côtés. Je vis différemment ma deuxième grossesse parce que je ne me laisse pas envahir par mes peurs, mes angoisses, ma douleur comme je l'avais fait pour Emma.

Je me concentre sur ce qui me fait avancer, me fait plaisir. Mes petits bonheurs au quotidien.

Aussi, lorsque je poste une photo sur les réseaux sociaux je choisis ce que je veux montrer. Pas par manque de spontanéité mais pour me protéger. Me protéger de quoi? Des jugements hâtifs, des remarques négatives qui n'en valent pas la peine et qui peuvent me toucher plus qu'on ne puisse penser. 

Derrière un statut, une photo, un tweet il y a une personne avec une personnalité, sa sensibilité, ses failles et ses blessures, ses forces et ses faiblesses. 

Crédit image http://blog.dinett-illustration.com

Crédit image http://blog.dinett-illustration.com

Commenter cet article

Lune 21/09/2015 10:58

Je pense que tu as bien raison ! Tu as tout dit !

Aurélie Emmaman 29/09/2015 09:29

Merci :-)