Parfois j’oublie que je suis enceinte

Publié le par AurelieEmmaman

Il faut que je me rende à l’évidence, je ne peux plus faire toutes les choses que je faisais avant. On nous rabâche à longueur de temps que la grossesse n’est pas une maladie, soit, mais ce n’est pas pour autant qu’elle est facile à vivre pour tout le monde. Certaines resplendissent du premier au dernier jour, certaines… Pour ma part, la grossesse n’est pas de tout repos même si je ne le montre pas.

Je ne montre pas tous les efforts quotidiens qui poussent mon corps à bout. Parfois, j’en oublie même que je suis enceinte parce que je fais tout comme si je ne l’étais pas.

Je ne me sens pas si différente d’avant. Je ne connais pas les sautes d’humeurs liées aux hormones ni la fatigue exacerbée. Je suis toujours aussi fatiguée qu’avant. Je n’ai pas les jambes qui gonflent avec la chaleur.

Mon entourage, le travail, les collègues ont contribué à cet état de fait.

Je suis arrivée au point de non retour, mon corps m’a rappelé hier qu’il fallait le ménager et arrêter tout ces efforts pour paraître normale. J’ai voulu nettoyer, ranger, porter, marcher, ramasser. Je n’aurais pas dû. Le soir venu, j’ai continué car Emma était rentré.

Les contractions même au repos et la douleur intense m’ont rappelés que je ne pouvais plus faire tout ça.

Alors bien sur, il ne faut arrêter de vivre mais je sais maintenant que je dois mettre certaines choses au second plan, je sais qu’il faut que j’évite au maximum de prendre la voiture. Au bout de 2 minutes les contractions arrivent.

Chéri me l’avait dit mais à part lui personne ne me dit « attends je vais ramasser », « assis toi, je vais chercher », « va t’allonger », « ne porte pas Emma je vais le faire ». Tous font comme si tout allait bien, comme si je ne peinais pas, un peu comme si je n’étais pas enceinte.

Au travail, la grossesse n’est vu que comme une entrave au bon fonctionnement de la société mais se préoccupent-ils de mon état? Non. Les collègues, eux, savent à quel point la voiture toute la journée peut être pénible pour une femme enceinte, eux demandent des nouvelles mais pas les patrons.

Je devais rejoindre une amie avant d’aller au festival pour enfant avec Emma la semaine dernière, elle me propose d’aller se garer sur un parking à 10 minutes à pied alors qu’il y en a d’autres plus proches. Elle a oublié que j’étais enceinte. J’ai refusé.

Et dans les files d’attente, personne ne m’a proposé de passer devant. Je n’ai pas demandé non plus mais je ne suis pas comme ça.

Voilà quelques exemples concrets parmis d'autres. Je ne montre rien et ne me plains pas mais ce n’est pas pour autant que je vis une grossesse facile.

Maintenant c’est décidé, j’arrête tout ça. J’arrête de faire comme si tout allait bien.

Parfois j’oublie que je suis enceinte
Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article

P'tite Poulette 14/09/2015 17:45

Allez j'laisse un petit com'! Pour deux raisons... la première c'est que j'suis une ancienne monitrice auto école (enfin, j'ai eu deux casquettes professionnelles ;) ) et que je te tire mon chapeau d'avoir été enceinte en faisant ce métier... bonjour les maux de ventre et les lombaires ^^ Et la deuxième, c'est que je suis enceinte de bientôt 7 mois et demi (au bord de l'accouchement préma) et qu'après lecture de plusieurs de tes articles, je me retrouve à 200% dans tes mots ! Y'a pas... les caisses prioritaires ne sont absolument pas prioritaires... faudrait me dire quelle femme enceinte a réussi un jour à bénéficier de cet avantage??!! J'ai eu des envies de meurtre un paquet de fois. haha. Oui juste de meurtre. haha. Et, concernant les collègues, l'entourage, idem !!! J'ai entendu tout au long de ma grossesse que ce n'était pas une maladie et que je pouvais continuer à bouger sans me plaindre (nan mais WTF!) que je n'étais pas la première à être passée par là...
Etant plutôt dure au mal, je n'aurais pas du les écouter. Mais évidemment, j'ai préféré écouter tout le monde. Toutes les autres mamans étant soi disant passées par là. Aujourd'hui après 3 semaines d'hospitalisation en urgence parce que mon col s'ouvrait et la tête de bébé commençait à s'engager, je me sens "con-con" d'avoir laissé les gens me dirent ce qui était le mieux pour moi. Je suis toujours à l'hôpital en menace d'accouchement prématuré et c'est bien trop tôt (34 sa) pour que le petit bout pointe son nez. Ma grossesse a donc été en grande majorité des douleurs dûes aux efforts répétés au boulot et soudainement un alitement strict avec interdiction de me lever !!! HAHA.
Note à moi même : planter un ongle dans l'œil de la prochaine qui me dire "la grossesse n'est pas une maladie". Sur ce, ma jolie, j'suis contente d'avoir fait connaissance avec ton blog ! :)

50 Nuances de Maman 22/07/2015 23:48

Repose toi bien et profite de ta grossesse ma belle :)

Aurélie Emmaman 23/07/2015 10:34

Oui :-) j'essaye et je crois qu'Emma va aller chez papy mamie quelques jours...

GToch 22/07/2015 12:10

Quelques petites anecdotes pour ma part, qui font que maintenant Maman ose et osera encore !!!

Naissance de Pilou1 :
1 - La PMI est de passage 2 jours après le retour de la maternité. Maman s'excuse pour le désordre et le ménage. "Je vois que vous ne portez pas de cape, vous n'êtes donc pas un super-héro, alors la situation est parfaitement normale !" Finalement elle n'a peut être pas tord ?

Grossesse 2 :
2 - Plus de connexion internet, Papa en déplacement, pas le choix : il faut aller faire les courses ! Avec Pilou1 dans le caddy, Maman se traîne, fait des poses au rayon "salon de jardin", ouvre des boissons et des gâteaux **qu'elle achète bien sûr**... Elle arrive péniblement jusqu'à la caisse prioritaire... Un couple de papy/mamie l'avait vue arriver et a couru à la caisse déballer ses articles. La caissière un ANGE !!! "Vous vous êtes dépêchés de tout déballer, vous pouvez vous dépêcher de tout remettre dans votre caddy, je prends la dame d'abord"
Depuis Maman n'a plus aucune gêne en caisse prioritaire et en sens inverse également !

Grossesse 3 :
3 - 1h de cours au 1er étage alterné avec 1h de cours au 3ème, à chaque fois, tous les jours de la semaine, 22h par semaine. Maman a mal, elle est sur le point de pleurer. 2 minutes d'entretien au bord des larmes pour entendre "Bien sûr qu'il y a des salles de libres au RdC, je vous fais le changement de suite". Pourquoi Maman s'est-elle galérée pendant 6 mois ???
4 - 6ème mois de grossesse, Maman est épuisée et prend un rdv avec la direction pour envisager tous les cas possibles. Maman comptait tenir jusque fin mai pour la période des examens. Là une phrase magnifique "Madame P... personne n'est indispensable" **ça c'est pas tombé dans l'oreille d'une sourde !!!** RdV gynéco début mai, Maman s'est fait arrêter sans ménagement. Avec une conscience professionnelle, elle avait préparé ses sujets d'examen, est venue les chercher et les a corrigés pendant son arrêt/congé. La direction n'a eu qu'à trouver du personnel pour les surveillances mais quand même :D

Des comme ça, toutes les Mamans en ont à la pelle !!! Alors aucun remord, une future Maman sans son bébé c'est horrible et un bébé sans sa Maman c'est la même. Ça n'a absolument rien d'égoïste, c'est vital !!
Certes ce n'est pas une maladie, mais personne n'a vu une "non-maladie" aussi médicalisée il me semble. Il faut écouter son corps sans arrière pensée. Nous ne sommes pas enceintes toute notre vie. Si le ménage est laissé en stand by, pas de soucis, il vous attendra c'est une certitude ;)

Maman s'emballe toute seule, c'est comme ça certains sujets ont le don de la mettre hors d'elle :D
Mille excuses pour les âmes sensibles.

Prenez bien soin de vous et vos pilous
PS : depuis bientôt un an, Maman a passé un cap, celui de la femme de ménage ! Simplement une seule question Pourquoi a-t-elle tant hésité ?, elle aurait dû le faire déjà bien avant, c'est certain !!!

Aurélie Emmaman 24/07/2015 13:16

Ah non mais je disais ça dans le bon sens, ça me fait plaisir!

GToch 23/07/2015 22:57

Navrée pour les explications à rallonges, déformation professionnelle :D
Reposez-vous tous les deux...

Aurélie Emmaman 23/07/2015 10:48

Je suis toujours impressionnée par tes commentaires toujours très détaillés! Toutes ces informations me sont précieuse :-) C'est bien de savoir comment cela a pu se passer "ailleurs". Et tu as raison sur beaucoup de choses.
Belle journée

Emilie mamans actives 22/07/2015 11:21

Je te comprends bien ! Mon actuelle 2ème grossesse n'est pas facile, mais c'est bientôt la fin ! Et toi c'est prévu pour quand ? Prends bien soin de toi et de ton bébé :-)

Aurélie Emmaman 23/07/2015 10:46

C'est pour le 24 octobre :-) Et toi c'est pour quand?

Lucie 22/07/2015 09:05

Tu as raison, et j'ai tendance a être comme toi. Au boulot je continues à faire comme si je n'avais pas un gros truc qui me pousse dans le ventre, ma patronne aussi par ailleurs.
Sauf que le soir quand je suis couchée, j'ai de légère douleurs lancinantes dans le dos (lombaires) je ne sais pas trop ce que c'est. Est ce de lègéres contractions ? Si ça se trouve ce n'est rien...

Prends soin de toi, de ton puce qui grandit tranquillement en toi ! Ton col n'est pas modifié ?

Emilie mamans actives 24/07/2015 09:24

Ca approche aussi ! :-) Ici c'est pour le 5 septembre ! J'espère que cette fois ci bébé ne viendra pas après le terme...

Aurélie Emmaman 23/07/2015 10:45

Pour les contractions, tu sens que ton ventre se sert. Comme si on te le compressait. Et il devient dur. Il faut prendre soin de nous, absolument! Pour le col, je ne sais pas je vois la sage femme tout début aout.