Son appétit d'oiseau

Publié le par AurelieEmmaman

Emma n'était pas un bébé difficile du point de vue de la nourriture. Nous avons commencé la diversification assez tôt sur conseil du médecin qui pensait que son problème de reflux s'amenuiserait avec des aliments solides. Elle mangeait de tout sans problème et j'ai pris plaisir à lui faire découvrir des goûts différents.

Le premier souci est apparu quand nous avons introduit les morceaux. On commence par de tout petits morceaux qu'on ne sent pas beaucoup en bouche. Elle les sentait. On voyait tout de suite sa tête changer, des haut-le-coeur. Ils la faisaient vomir... On a donc attendu un peu avant de réitérer mais c'était encore compliqué. Chez la nounou, c'était la même chose. 

Le problème s'est rêglé petit à petit lorsque nous lui avons donné la même chose que nous. C'était différent. Les morceaux n'étaient plus dans les purées. Elle qui avalait tout rond, il a fallut lui montrer et lui expliquer comment mâcher. 

Durant la phase du "terrible two", elle s'est mise à refuser tout catégoriquement. Sa main repoussait la cuillère (qui tombait par terre), elle secouait la tête et détournait sa bouche. On a essayé de lui donner en forçant un peu. Les repas étaient devenus tendus. Elle se servait de la nourriture comme moyen de pression envers nous. Je veux dire par là qu'elle voyait que le fait de ne pas manger NOUS dérangeait, elle voyait qu'elle pouvait décider seule. C'était son moyen pour exister! 

Devant l'impasse, j'en ai parlé à ma maman (assistante maternelle) qui m'a conseillé de ne plus insister, de ne plus vouloir absolument qu'elle mange. Elle ne mange pas, tant pis ce n'est pas grave. Alors bien sur, c'était dur. Voir son enfant refuser tout aliment est vraiment dur mais le repas ne devait plus être un moment de tension, de cris. Le repas doit être un moment de plaisir avant tout, et de partage, ce qui n'était plus le cas. 

Depuis ce moment là, nous nous ne prenons plus la tête à vouloir qu'elle finisse son assiette. 

Emma est une petite fille qui ne mange pas beaucoup, du moins pas comme on aimerait. Nous avons souvent droit à des "beurk c'est pas bon" et des "je veux descendre" alors que l'assiette est encore pleine. On trouve des stratagèmes pour qu'elle mange "correctement" et qu'elle ne manque de rien. 

Le seul regret que j'ai, c'est de ne pas lui avoir donner de fruits "entiers" plus tôt. Elle ne mange aucun fruit sous sa forme entière, juste en compote. Ce blocage là est en partie de notre faute, je le sais, mais on ne peut pas revenir en arrière. 

 

 

Crédit photo aufeminin.com

Crédit photo aufeminin.com

Publié dans Ma fille, Nourriture, Repas

Commenter cet article

50 Nuances de Maman 06/02/2015 18:42

C'est vrai que ce n'est pas simple de voir son enfant ne pas manger. Je sais qu'avec Zoé si elle ne veut pas manger je ne la force pas mais j'essaye qu'elle mange un minimum parce que sinon je culpabilise.

Brioche 06/02/2015 13:55

Tu sais moi, j'ai toujours eu un appétit d'oiseau. J'ai aussi un autre problème, c'est que je ne ressens pas la faim. En gros, je peux passer une journée entière sans manger sans que cela me dérange et surtout sans que je m'en rende compte.
Je prends du plaisir à manger mais voilà... Ce n'est pas de l'anorexie, je tiens à le préciser et je le vis bien en général.

blandine 06/02/2015 08:55

je suis en plein dans cette phase avec léna 17 mois qui depuis une bonne semaine refuse de manger elle ne veut plus téter et ne mange casi rien j'ai réessayé des purées bébé (pour éviter les morceaux) là non plus elle hurle m'appelle ; son papa la force c'est pire .. je ne sais plus quoi faire car elle est en plus en retard ds la courbe de croissance j'espère à une passade car elle a eu de la fièvre le WE dernier et qu'elle est tres grognon depuis ... bon courage à toi ♥