Des restes du Terrible Two

Publié le par AurelieEmmaman

Emma a toujours été une petite fille déterminée, sachant ce qu'elle voulait précisément ce qu'elle voulait. Je mets ça sur le compte de son caractère (ou sur celui de son papa dont elle a hérité)  mais cela vient aussi je pense de la manière dont on l'a éduqué. On a surement loupé des choses (oui déjà) mais on fait de notre mieux. Elle n'acceptait que très difficilement le non et encore aujourd'hui, il y a quelques moments de régression.

Pendant la phase si compliqué du "Terrible Two" j'ai tenté plein de choses mais une reste plus efficace. Pour parer à une éventuelle rebellion, je laissais le choix à Emma. Plutôt que de lui dire "non tu n'as pas le droit", je lui montrais un autre objet qu'elle pouvait toucher ou prendre. Avoir le choix et ne pas se sentir frustrée tout le temps, tel était notre défis. 

Ce matin, on a eu le droit à une grosse crise. Cela faisait longtemps! Chéri était avec moi et on a essayé à deux de calmer le jeu. Plus facile à dire qu'à faire. Tout ça pour une histoire de savon!

Après une nuit mouvementée et un pyjama trempé de sueur, il lui fallait un bon bain. Pour sentir bon, être propre mais aussi pour le plaisir. Nous avons mis du bain moussant qu'on avait préparé dimanche. Il y avait également deux petits savons qu'on avait fait ensemble aussi. Et forcément, elle voulait un savon. Je lui donne, pas de problème. Sauf qu'ensuite elle voulait le prendre hors de la baignoire. 

Non c'est non! on ne se balade pas dans la maison avec un savon tout gluant. Et c'est à cause de ça que la crise a commencé, d'abord en répétant 50 fois " je prends le savon" tout en pleurnichant. Puis en criant, se tétanisant, tremblante. Il a bien fallu dix minutes pour la calmer. C'était oublié.

Faire une montagne d'une petite chose, ce n'est pas ma petite fille, c'est l'autre facette, les restes du "terrible two". L'acceptation du non n'est pas totalement acquise. Etre deux dans ces moments là est très importante pour moi car elle voit que papa et maman sont d'accord. Papa soutient maman et inversement. 

Des restes du Terrible Two
Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans Ma fille, Enfant, TerribleTwo

Commenter cet article

Petite Ombre 16/01/2015 10:16

A 4 ans des fois ils ont encore des restes du terrible two lol...
Moi je discute plus, je laisse faire sa crise, je ne pipe pas un mot. En général mon fils se calme tout seul. Je fais ça aussi avec sa soeur en plein dans le terrible two.

AurelieEmmaman 16/01/2015 20:51

J'imagine qu'on en a encore pour un moment alors. On l'ignore, ou coin ou dans sa chambre pour "réfléchir" et se calmer.

MlleOr 15/01/2015 14:34

J'ai eu le droit a une crise ce matin... j'étais encore dans mon lit... dur dur le réveil !

AurelieEmmaman 16/01/2015 20:50

Ici aussi parfois ça commence au saut du lit. Et je ne suis pas du tout du matin grrrr

Maristochat bellemam 15/01/2015 11:41

Il arrive doucement à la maison ce terrible two et ce n'est pas toujours facile à gérer.
Bon courage à vous!

AurelieEmmaman 16/01/2015 20:49

Il y a des moments de totales incompréhension....ca passe et ca revient de temps en temps. Bon courage!