Ces élèves qui me touchent

Publié le par AurelieEmmaman

Il faut que je vous parle un peu de mes élèves, de trois notamment. En ce moment ça me remue beaucoup, ça me touche. Je ne pensais pas avoir une telle diversité de caractères, vies, personnes. Je sais bien que je ne fais que passer dans leurs vies, je ne m'imice pas, je ne fais pas la curieuse. Ils me parlent s'ils veulent.

Tout d'abord la plus drôle, cette femme de 56 ans qui a passé une dizaine de fois le permis depuis 15 ans, c'est énorme. Elle a décidé de retenter sa chance et est venue s'inscrire chez nous. Bon c'est pas de la tarte les leçons avec elle. La dernière fois, nous avons eu une conversation qui m'a beaucoup touchée. Elle m'a parlé de Dieu, moi qui ne croit pas j'ai été touchée par ses paroles sans savoir pourquoi. Elle était si heureuse de m'en parler, je voyais ses yeux briller, cela paraissait tellement naturelle. Ce n'est pas sa religion qui m'a touchée mais la façon dont elle en parlait. Elle m'a promis de m'amener une Bible à l'occasion de sa prochaine leçon....

Puis il y a ces deux jeunes, 16 et 18 ans, un garçon et une fille.

Lui je l'ai eu la première fois la semaine dernière, samedi, sur la voiture automatique. Il doit conduire une automatique car son bras droit ne bouge pas, comme Jamel Debbouze. Il a une maladie, un cancer et va faire une chimio dans quelques jours. Je ne le questionne pas la dessus, c'est quelque chose de personnel, un sujet qu'on n'a pas forcément envie d'aborder avec sa monitrice auto-école. On fait les leçons normalement, j'essaye de m'adapter. J'ai l'habitude des handicaps en conduite. Il me touche aussi. Il a toujours le sourire, gentil comme tout. Il comprends très vite, ne se braque pas lorsque je lui fais une remarque.

Elle, une jeune fille de 18 ans, je la récupère au bout de sa 17ème heure. Elle est timide, n'ose pas. Elle me dit avoir déménager récemment mais ne veut pas me dire pourquoi ni chez qui elle habite. Elle n'est plus chez ses parents, ils sont en dans une autre région m'a t'elle dit. Il faisait beau mercredi, elle portait un t-shirt qui laissait ses bras visibles. Je n'avais pas vu, c'est un collègue qui m'a averti. J'ai tourné la tête et regardé son bras, scarifié Tout l'avant bras est mutilé, des mutilations plus ou moins profondes. Certaines cicatrices sont encore roses. Je demande à ma collègue qui l'avait eu avant si elle en sait plus, elle a fait une tentative de suicide. Sa vie a l'air bien compliquée pour son âge, elle me touche.

Voilà trois élèves complètement différents mais qui me touchent chacun à leur façon, sans le vouloir. 

Ces élèves qui me touchent

Publié dans Chronique de monitrice

Commenter cet article

sophie-mum 12/06/2014 11:22

ah c'est triste pour cette jeune fille espère qu'elle s'en sortira dans la vie et qu'elle ne rentrera pas dans la déprime ou pire encore <3

meenah 06/06/2014 12:54

Effectivement 3 personnalités différentes ...
Les 3 doivent être particulières à vivre ...