Non

Publié le par AurelieEmmaman

Un tout petit mot, il tient peu de place, il paraît anodin mais il est présent dans notre vie. A longueur de journée nous entendons ce non.

Et pourquoi non d’abord ? Pour tout, pour le plaisir, pour dire non mais aussi pour dire oui.

Emma dit non, elle maitrise bien la prononciation contrairement à « hippopotame » qui reste encore un peu compliqué.

Non à toutes les sauces, non le matin, non l’après midi, non le soir. Le oui est très rare.

Nous sommes dans la phase du « non », cette phase dite d’opposition.

C’est plutôt rigolo de dire « non ». Ça fait tourner en bourrique papa et maman qui ne comprennent plus si c’est un non qui veut dire non ou un non qui veut dire oui.

Ca peut être non pour tout et rien.

Elle fait exprès aussi, elle dit non pour ne pas ramasser son livre mais le fait quand même.

« Non » « Mais non » « Non non non »

Elle veut s ‘affirmer, elle veut s’opposer à nous, elle veut décider sauf que ça ne se passe pas comme ça. Il va falloir apprendre à gérer ses émotions et accepter les contraintes que nous lui imposons.

Il peut y avoir des journées sans non, et des journées remplis de ce petit mot. J’avoue préférer ceux sans. Le non est assez fatiguant. Il est fatiguant parce qu’on finit par ne plus comprendre ce qu’elle veut vraiment.

Notre "non" à nous a du mal à passer, et ce depuis longtemps ; on a l’habitude mais on se demande vraiment « quand va t’elle finir par accepter qu’on lui dise non ? »

Même si c’est quelque chose qu’elle aime, elle nous réponds non. Elle veut prendre le pouvoir ! Il faut savoir garder son calme ce qui n’est pas évident du tout… J'essaye de détourner son attention sur autre chose quand je sens que la situation empire. Parfois ça marche, parfois non.

Si on lui dit:

"viens on va s'habiller"

"viens manger"

"prends ton manteau"

On a forcément le droit à un "non". Lui demander son avis c'est important aussi mais quand elle a le choix et qu'elle dit non à tout alors qu'on sait qu'il y a forcément un "non" qui veut dire "oui" ( vous me suivez toujours?), c'est plutôt compliqué.

crédit image Franck Payen

crédit image Franck Payen

Publié dans Ma fille

Commenter cet article

lorene 12/03/2014 17:28

Comme je te comprend et des fois c est dur de pas perde patience

Cleophis 12/03/2014 09:52

Mon petit gars est en plein dedans aussi. Il suffit qu'on lui dise quelque chose sur le ton de l'interrogation et il répond non. Pour l'instant, on en rigole, mais je sens que ça va vite devenir pénible.

Petite-Mam 12/03/2014 08:41

Oh la la, bon courage !! Ma première a fini avec cette période (enfin), mais d'ici quelques mois j'y aurai droit avec ma deuxième !!
Mais bon ce passage est pour eux, pour leur petite personnalité, pour apprendre à s'affirmer, même si pour nous c'est difficile ! Courage !!!