Celle qui voulait toujours avoir raison

Publié le par AurelieEmmaman

Il m'arrive parfois de tomber sur des gens bizarres à l'auto école, des gens que j'ai du mal à comprendre et qui ont du mal à saisir mes propos. Avant les leçons de conduite, on fait toujours une heure d'évaluation, cela sert à déterminer le nombre de leçon approximatif. Ainsi, l'élève sait à quoi s'attendre. Pour certains le nombre d'heure peut atteindre un chiffre assez conséquent, pour d'autres le minimum légal suffit. 
Lundi matin, à 10h30, je commence l'évaluation d'une élève. Tout se passe comme d'habitude. Elle me demande si une de ses copines peut l'accompagner. Ok pas de problème!
Nous voilà parti, moi au volant dans un premier temps. Arrivé au parking, nous changeons de place, elle se mets au volant. Entre temps, elle m'a expliqué avoir déjà fait une évaluation dans le 91, le résultat était très élevé, 80 heures! Wahou c'est beaucoup, ça arrive mais c'est énorme. 
A ce moment la je me dis deux choses. Soit le moniteur a exagéré, soit elle a de vrais soucis d'apprentissage. 
Je lui pose certaines questions avec la voiture pour savoir si elle a quelques connaissances et aussi en savoir plus sur sa manière de réfléchir. 

"Quand on tourne le volant quelle roue tourne?"

"Les roues de devant et celle de derrière"

"Ah bon, tu es sur?"

"Oui oui, quand la voiture dérape les roues arrières tournent" 

J'ai eu beau lui expliquer, lui prouver que non, lorsqu'on dérape les roues restent immobiles. Elle ne me croyait pas. Garde ton calme Aurelie et continue. Autre question: 

"La 1ère vitesse est elle une vitesse de départ?"

"Non on démarre en 2ème et en 3ème".

Elle est sûre d'elle! Sauf que non, on démarre bien en 1ère, même si parfois il arrive qu'on parte en 2 ou 3 parce qu'on a oublié de remettre la 1ère, c'est bien en 1ère qu'on démarre. Elle ne me croyait pas.
Pourquoi venir à l'auto école dans ce cas là? J'ai continué l'évaluation dans une ambiance bizarre. Elle était malgré tout concentrée et faisait de son mieux. A la fin, je fais un petit bilan pour lui dire ce qu'elle a fait de bien mais aussi les erreurs, les choses à travailler. On est parti dans l'herbe à plusieurs moments, je lui ai redit (en plus d'avoir mis des coups de volants pour nous remettre sur la route à ces moments là), et forcément, elle s'est trouvé une excuse. "C'était pour pas rouler au milieu de la route". Oui, je veux bien mais c'est pas une raison pour aller tondre la pelouse de l'accotement! 
Du coup, j'appréhende maintenant de l'avoir en conduite parce que je sais qu'on va rencontrer des difficultés de communication et que je risque de ne pas être très gentille si elle me contredit sans cesse. 
On verra bien...

Celle qui voulait toujours avoir raison
Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans Chronique de monitrice

Commenter cet article

Meenah 12/02/2014 21:05

Et bien bon courage, ça ne doit pas être simple ça c'est claire !

Maëline 10/02/2014 20:57

Whaou faut être super patient... Chapeau !

apprentieMaman 10/02/2014 13:37

J'ai eu besoin de plus de 100h... pour apprendre à conduire une automatique. Donc ta cliente n'est pas un "cas perdu".

AurelieEmmaman 10/02/2014 13:38

Non du tout :-) elle va y arriver c'est sur

Crevette d'ODouce 09/02/2014 14:46

Il doit falloir être sacrément patients pour faire ton métier. Tu dois aussi te rendre compte que tout le monde n'est pas logé à la même enseigne. Enrichissant mais sans aucun doute stressant et quelquefois "énervant"... Et le nombre d'heures que toi tu as estimé, s'élève à combien pour cette demoiselle ?

AurelieEmmaman 09/02/2014 14:49

Très bonne question :-) je l'ai estimé à 40h en raison de ces nombreux écarts de trajectoires, sa compréhension plutôt lente ainsi que sa mise en application. Souvent, les gens qui contredisent beaucoup font plus d'heures, ils n'écoutent pas et du coup n'apprennent pas.

Mère Débordée 09/02/2014 09:19

Hé bé ! J'aimerais effectivement pas être à ta place...