Le jour ou j’ai décidé d’être heureuse

Publié le par AurelieEmmaman

Mes anciens démons ont ressurgi,  je ne suis pas d’une nature dépressive, mélancolique mais je connais des périodes de cafard, j’ai des coups de mou. En général, ça passe assez vite mais pas cette fois-ci. La fatigue y est pour beaucoup. Mon corps ne suit plus, mon moral est en berne, bref rien ne va. Rien ne va alors que tout n’est pas noir, tout n’est pas négatif. Mes yeux ne voient pas les bonnes choses.

                                                                         

J’ai décidé d’agir, j’ai décidé de ne pas me laisser aller et de prendre le taureau par les cornes à commencer par mon image, celle que je renvoi aux autres et celle que j’ai de moi. Ma peau d’adolescente est réapparue, je brille, ça bourgeonne, c’est la cata ! J’ai 30 ans et des boutons. Non mais allo ! Je suis déjà en manque de crédibilité dans mon travail face aux parents d’élèves et aux élèves eux mêmes qui me prennent pour leur copine. Bref, ce n’est plus possible. Moi qui était super contente de ne plus avoir à me soucier de ma pilule, je vais finir par la reprendre, j’abandonne le stérilet (c’est mon choix).

J’ai décidé de prendre en main mes rdv médicaux notamment celui chez le dentiste afin de me faire opérer des dents de sagesse.

J’ai décidé de me remettre à la lecture, j’ai laissé trop longtemps mon esprit voguer au gré des télés réalités peu enrichissantes. Il me faut de la lecture, c’est mon truc à la base. Comment ai-je pu me laisser aller comme ça ?!

J’ai décidé de vivre dans une maison plus seine, propre mais je ne veux pas être la bonne de service. Je mets chéri à contribution, nous sommes 3 dans cette maison, il a sa part de tache ménagère. Je ne peux pas tout gérer, nous nous y mettons à deux.

J’ai décidé d’accepter de ne pas être parfaite, je sais que je ne suis pas parfaite, qui l’est ? A mes yeux simplement, je suis exigeante, je ne me laisse pas le droit au laisser-aller. J’accepte les compliments de mon homme, j’accepte les « tu es belle » quand moi je me trouve horrible. Si si, le matin, les cernes, les cheveux en bataille, c’est moyen ! C’est tout le monde non ? Je ne dors pas assez pour avoir l’air d’une frêle fleur naissante. J’ai 30 ans, je n’ai plus 20 ans.

Le chemin est loin d’être facile, ma motivation est parfois mise à mal mais j’y arriverai !

 

Le jour ou j’ai décidé d’être heureuse
Le jour ou j’ai décidé d’être heureuse
Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans Un peu de moi

Commenter cet article

Meenah 12/02/2014 21:12

Très très bonne résolution !!!

Mère Lacunaire 06/02/2014 16:13

J'ai aussi une peau d'ado a 35 ans (bouhouhou), et depuis que je me suis sérieusement penchée sur la question, j'ai trouvé des produits (bio ou naturels) qui m'ont aidé à éradiquer les boutons. Et même ceux qui arrivent, ils repartent aussi sec, avec notamment de l'HE d'arbre à thé. Bon courage dans tes résolutions ;)

Aurélie Emmaman 06/02/2014 20:58

Ca marche vraiment ?

Noé bru 31/01/2014 08:40

Tu as raison ma Krol! Tu as tout ce qu'il te faut pour être heureuse alors profite!
Ne te dévalorise pas comme ça!
Tu es belle (cf.Faite au moule)

Aurélie Emmaman 06/02/2014 20:57

Merci pour ce commentaire ma petite Noé bru LOL

Mubu 27/01/2014 20:27

Je me retrouve beaucoup dans ton texte, après 30ans on voit la vie autrement et il faut savourer la vie chaque instant !!! Courage a toi

Aurélie Emmaman 06/02/2014 20:57

il y a des moments difficiles mais je crois qu'il faut penser et profiter davantage des bonnes choses.

Lucky Sophie 27/01/2014 12:00

Tu as raison, la vie est finalement courte alors autant en profiter ! :)

Aurélie Emmaman 06/02/2014 20:56

autant se faire plaisir et profiter :-)

estamillia 27/01/2014 09:51

bonne, très bonne résolution !
prends soin de toi et tu verras que tout ira mieux ;)

Aurélie Emmaman 06/02/2014 20:55

exactement!
Biz